newsroom

2

Baromètre ManpowerGroup des perspectives d’emploi pour le 3ème trimestre 2020

LES INTENTIONS D’EMBAUCHE EN FRANCE RECULENT FORTEMENT
 
La Prévision Nette d’Emploi atteint -11%. Ce chiffre est le plus bas jamais enregistré depuis la création du baromètre ManpowerGroup. Il représente un recul de -22 points par rapport au 2ème trimestre 2020.
C’est dans le secteur de l’hôtellerie-restauration que la baisse s’avère la plus forte.


Parmi les principaux enseignements de cette édition :
 
> C’est dans le Centre-Est que les intentions d’embauche diminuent le plus. -15% (-25 points par rapport au trimestre précédent, et -21 points en un an). Nord -16 points par rapport au trimestre précédent, -15 points en un an.
 
> Le secteur de l’hôtellerie-restauration le plus touché : -54%,-66 points par rapport au trimestre précédent-71 points en un an. « autres services » (Services publics, Transport, Logistique, Communication, Commerce de gros et de détail « autres productions » Agriculture, forêt, chasse et pêche, Production et distribution d’électricité, de gaz et d’eau, Industries extractives Prévision Nette d’Emploi nulle
 
> Les petites entreprises affichent les prévisions d’embauche les moins favorables, -16%.-25 points par rapport au trimestre précédent C’est dans les micro-entreprises que la chute apparaît la plus limitée : la Prévision Nette d’Emploi s’établit à -6%, en recul de -7 points par rapport au trimestre précédent, et de -9 points par rapport au troisième trimestre 2019.
 
« Ce baromètre reflète les conséquences économiques de la crise sanitaire, commente Alain Roumilhac, Président de ManpowerGroup France. L’activité économique en France a plongé de 27 % au mois d'avril en raison du confinement, soit un peu moins que durant la deuxième quinzaine de mars, lorsque la chute avait été de 32 %. Les chefs d'entreprise anticipent une crise économique durable et limitent donc au maximum leurs prévisions d’embauche tant que l’incertitude demeure forte ». 

 
Un 3ème trimestre 2020 en fort recul par rapport au trimestre précédent
 
Malheureusement et sans surprise, les employeurs interrogés en France par ManpowerGroup annoncent, globalement, des intentions d’embauche négatives : la Prévision Nette d’Emploi, corrigée des variations saisonnières s’établit à -11%. Ce chiffre est le plus bas depuis la création du baromètre, en 2003.  Il perd -22 points par rapport au trimestre précédent, et -21 points par rapport à la même période en 2019.
 

 
Par rapport au trimestre précédent, une diminution moins marquée dans le Nord
 
  • Dans les cinq régions étudiées, toutes affichent des intentions d’embauche en diminution par rapport au deuxième trimestre 2020.
  • Le Centre-Est affiche la Prévision Nette d’Emploi la plus faible : -15%. Elle perd -25 points par rapport au trimestre précédent, et -21 points par rapport au troisième trimestre 2019.
  • C’est dans le Sud que la Prévision Nette d’Emploi diminue le plus : elles perd -24 points par rapport au trimestre précédent, et -26 points en un an.
  • C’est dans le Nord que la chute apparaît la plus limitée : la Prévision Nette d’Emploi atteint -5%, soit une perte de -16 points par rapport au trimestre précédent, et de -15 points en un an.
 

Des intentions d’embauche en fort recul dans le secteur de l’hôtellerie-restauration, une diminution moins marquée dans le secteur productif - hors construction et produits manufacturés
 
  • Les intentions d’embauche des employeurs diminuent, par rapport au trimestre précédent, dans tous les secteurs d’activité parmi les 7 étudiés.
  • Le secteur de l’hôtellerie-restauration affiche des intentions d’embauche en fort recul : - 54%. Ce chiffre recule de -66 points par rapport au trimestre précédent, et de -71 points sur un an.
  • C’est dans le secteur des « autres productions » que la baisse s’avère la plus limitée : la Prévision Nette d’Emploi s’établit à zéro, en recul de -4 points par rapport au trimestre précédent, et de -2 points sur un an.
  • Dans le secteur des « autres services » les prévisions d’embauche, également nulles, perdent -10 points par rapport au trimestre précédent, et -8 points en un an.
 
 
Ce sont les micro-entreprises qui subissent le moins la crise actuelle
 
  • Dans les quatre catégories d’entreprises étudiées, toutes affichent des prévisions d’embauche en diminution par rapport au deuxième trimestre 2020.
  • Les petites entreprises (11 à 49 salariés) sont celles qui affichent les prévisions d’embauche les moins favorables : -16%, un chiffre en baisse de -25 points par rapport au trimestre précédent, et de -24 points en un an.
  • Les micro-entreprises (moins de 11 salariés) sont celles qui voient leur Prévision Nette d’emploi le moins diminuer : leurs prévisions d’embauche s’établissent à -6%, soit une diminution de -7 points par rapport au trimestre précédent, et de -9 points en un an.
  • Les grandes entreprises (+de 250 salariés) affichent des intentions d’embauche négatives (-13%) en diminution de -37 points par rapport au trimestre précédent, et de -31 points sur un an.
 
INTERNATIONAL
 
Le Japon reste en tête des prévisions d’embauche. L’Inde, les Etats-Unis, la Chine et Taïwan maintiennent des prévisions positives.
 
Par rapport au trimestre précédent, les intentions d’embauche sont en progression ou stables dans seulement 7 des 44 pays étudiés.
 
- Le Japon arrive en tête du classement, avec une Prévision Nette d’Emploi de +11% pour la période Juillet-Septembre 2020. Cela correspond à une diminution de -13 points par rapport au trimestre précédent.
 
- On trouve, en deuxième position, l’Inde, avec une Prévision Nette d’Emploi de +5% soit 7  points de moins qu’au trimestre précédent.
 
- Les Etats-Unis, la Chine et Taïwan, avec une Prévision Nette d’Emploi de +3%, arrivent en troisième position.
 
- Dans la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), seule l’Allemagne affiche une Prévision Nette d’Emploi positive, à +1%, en baisse de -11 points par rapport au trimestre précédent. C’est en Slovaquie que la Prévision Nette d’Emploi chute le plus : -15%. C’est -19 points de moins qu’au trimestre précédent. 
 

Les résultats complets de l’étude pour les 43 pays sont disponibles sur www.manpowergroup.com/meos

À propos de l’Étude

Le Baromètre ManpowerGroup des perspectives d’emploi pour le 3ème trimestre 2020 a été réalisé dans 43 pays et territoires, entre le 15 et le 28 avril 2020 auprès de plus de 34 000 employeurs issus d’entreprises privées et d’organismes publics, dont 1093 employeurs en France. L’étude analyse les données obtenues en réponse à une unique question : « Comment anticipez-vous l’évolution des effectifs de votre entreprise au cours du prochain trimestre, jusqu’à fin septembre 2020, par rapport au trimestre actuel ? ».

Le chiffre de « prévision nette d’emploi » utilisé dans ce Baromètre est le résultat de la soustraction entre le pourcentage d'employeurs anticipant une hausse de leurs effectifs et le pourcentage d’employeurs anticipant une baisse. Il s’agit donc d’un solde net – pouvant être positif ou négatif – de perspectives d’emploi. Les données sont corrigées des variations saisonnières afin de refléter au mieux la réalité des perspectives. Ces corrections permettent d’analyser les données en lissant l’impact des fluctuations saisonnières, qui se reproduisent normalement aux mêmes périodes chaque année. Les données ainsi corrigées sont donc plus représentatives sur le long terme. Précisons que les chiffres pour le Portugal ne sont pas corrigés des variations saisonnières.

À propos de ManpowerGroup

Groupe mondial de services en Ressources Humaines, ManpowerGroup accompagne les entreprises dans leur transformation face à un monde du travail en permanente évolution en recherchant, évaluant, développant et gérant les talents qui leur permettent de gagner. Nous développons des solutions innovantes pour des centaines de milliers d’organisations chaque année, en leur fournissant des talents qualifiés tout en trouvant un emploi significatif et durable pour des millions de personnes dans un large éventail d’industries et de compétences. A travers nos marques, nous créons de la valeur pour les candidats et les clients dans 80 pays et territoires et ce depuis plus de 70 ans.

En 2019, ManpowerGroup a été nommée l’une des sociétés les plus admirées de Fortune pour la dix-septième année et l’une des sociétés les plus éthiques au monde pour la dixième année, confirmant notre position de marque la plus fiable du marché.

ManpowerGroup en France, présidé par Alain Roumilhac depuis novembre 2012, emploie 8 200 collaborateurs permanents pour un chiffre d’affaires de 4,9 milliards d’euros en 2019.

Retrouvez toute l’actualité de ManpowerGroup France

www.manpowergroup.fr - Twitter - LinkedIn