newsroom

2

Pénurie de talents : le développement des compétences est la clé

29% des employeurs Français disent ne pas arriver à trouver les talents dont ils ont besoin



Quelle est l’ampleur de vos difficultés de recrutement par rapport à celles rencontrées l’an passé ? Quelles compétences - techniques et humaines - avez-vous le plus de difficulté à trouver ? Quelles mesures prenez-vous pour surmonter cette pénurie de talents ? Ce sont les questions qu’aborde l’étude « Pénurie de Talents 2018 »[1] de ManpowerGroup menée auprès de 40 000 employeurs dans 43 pays.


La révolution digitale transforme la façon dont l’Homme travaille et donne naissance à des métiers nouveaux qui demandent des compétences inédites. Aucun secteur d’activité n’est épargné par le phénomène et les employeurs ont toutes les peines du monde à dénicher des profils qui rassemblent les compétences techniques et comportementales requises pour occuper les postes qu’ils cherchent à pourvoir.


Les pénuries de talents, au plus haut depuis 12 ans dans le monde

Dans le monde, les difficultés de recrutement persistent pour 45% des chefs d’entreprise interrogés. Et le constat est plus alarmant encore dans les grandes entreprises (+ de 250 employés), où la pénurie de talents affecte 67% des employeurs en 2018.


En 2018, les employeurs du Japon (89%), de Roumanie (81%) et de Taïwan (78%) sont ceux qui font état des plus grandes difficultés à recruter. Leurs homologues britanniques (19%), irlandais (18%) et chinois (13%) sont, à l’opposé, ceux qui disent pâtir le moins des effets de la raréfaction des talents. En France, ils sont 29% à rencontrer des difficultés de recrutement (ils étaient 23% en 2016).


Parmi les raisons invoquées, près d’un tiers des employeurs évoquent le manque de candidats tandis que 20% estiment que les candidats ne possèdent pas l’expérience requise.


Les 10 professions les plus recherchées dans le monde

Alors que l’intelligence artificielle accélère l’automatisation de certaines tâches, la technologie redéfinit les métiers les plus demandés plus qu’elle ne les remplace. Sur les dix dernières années, les ouvriers qualifiés - électriciens, soudeurs, mécaniciens et autres - ainsi que les commerciaux, les ingénieurs, les chauffeurs et les techniciens constituent le Top 5 des métiers pénuriques.


Construire, acquérir, puiser, faire évoluer : les clés pour surmonter la pénurie de talents

Si l’on ne sait pas encore à quoi ressembleront les métiers de demain, il y a fort à parier que les femmes et hommes qui les exerceront avec le plus d’aisance sont ceux qui réuniront le désir et les capacités pour apprendre, et les meilleures facultés d’adaptation.


Ainsi, pour surmonter leurs difficultés de recrutement, les entreprises décident de renforcer leur offre de formation et de développement de carrière en interne. Plus de 50% d’entre elles investissent dans des plateformes d’apprentissage et des outils de développement pour construire leur propre vivier de talents, alors qu’elles étaient seulement 20% à s’inscrire dans cette démarche en 2014.


« Face aux mutations rapides impulsées par la technologie, les entreprises doivent faire des ressources humaines leur priorité et instaurer une culture de l’apprentissage, qui donne aux collaborateurs toutes les armes pour s’adapter, indique Alain Roumilhac, Président de ManpowerGroup France. À l’heure de la révolution des compétences, c’est la marche à suivre pour surmonter les difficultés de recrutement, accélérer la croissance et aider les femmes et les hommes à acquérir les nouvelles compétences qui leur assureront une carrière aussi longue qu’enrichissante ».



Pour plus de détails sur l’Etude Pénurie de Talents 2018 de ManpowerGroup, rendez-vous sur : http://www.manpowergroup.fr/penurie-talents-recrutement-2018/



[1] Etude quantitative réalisée par Infocorp auprès de 39 195 employeurs dans 43 pays. L’analyse des données a été effectuée par Reputation Leaders.

À propos de ManpowerGroup

Groupe mondial de services en Ressources Humaines et créateur de solutions innovantes pour l'emploi, ManpowerGroup propose chaque jour à plus de 600 000 hommes et femmes des emplois valorisants dans de multiples secteurs d'activité et domaines de compétences.

A travers ses marques - Manpower, Right Management, ManpowerGroup Solutions, Experis, Proservia et FuturSkill, ManpowerGroup aide plus de 400 000 clients de 80 pays et territoires à répondre à leurs besoins en compétences grâce à des solutions conçues pour recruter, accompagner et développer les talents dont ils ont besoin.

En 2018, ManpowerGroup figure pour la neuvième année consécutive parmi les sociétés les plus éthiques au monde (« World’s Most Ethical Companies »). 

ManpowerGroup en France, présidé par Alain Roumilhac depuis novembre 2012, emploie 8 200 collaborateurs permanents pour un chiffre d’affaires de 4,8 milliards d’euros en 2017.

Retrouvez toute l’actualité de ManpowerGroup France sur :

www.manpowergroup.frTwitter - LinkedIn