newsroom

9

Capital Filles en Ile-de-France : ​« L’égalité des chances… au féminin »

Mardi 3 avril 2018 de 9h30 à 12h30
Studio 104 de la Maison de la radio - Paris 16ème
(accueil 8h45 - entrée Porte Seine - 116 av. du Président Kennedy 75016 Paris)


L’association Capital Filles, dont la Fondation ManpowerGroup est partenaire, organise le mardi 3 avril le Forum Capital Filles en Ile-de-France à la Maison de la radio dans le 16ème arrondissement.


382 filleules scolarisées dans 27 lycées d’Ile-de-France, situés dans les quartiers prioritaires et en zones rurales, se retrouveront au studio 104 de la Maison de la radio en compagnie de leurs marraines, des proviseurs et professeurs des lycées associés ainsi que des responsables des entreprises et institutions partenaires.


Au programme, trois face-à-face au cours desquels les filleules pourront prendre le micro pour poser, en direct, toutes les questions qui intéressent leur choix d’orientation ainsi que leur avenir citoyen et professionnel :


9h50 : Moi, Citoyenne Européenne

Avec Nathalie Loiseau, Ministre chargée des Affaires européennes


10h30 : Qu’est-ce qu’un journaliste ? Quid du vrai et du faux ?

Avec Hervé Brusini, Directeur de la stratégie d’information de France Télévisions et Claude Guibal, Grand reporter à Radio France


11h30 : Moi Francilienne, quel avenir dans ma Région ?

Avec Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France


Également deux témoignages sur le thème « Génération Digitale » par Anne Lalou, Directrice de la Web School Factory et Stéphanie Chazel, Déléguée au numérique de France Musique.

Cette matinée sera conclue par Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education nationale.


Pour assister à cet événement ou toute demande d’informations : Françoise Michel, Directrice de Capital Filles : forumidf.capitalfilles@gmail.com / 01 43 55 33 60



« CAPITAL FILLES » : L’EGALITE DES CHANCES AU FEMININ !


Créé par Orange en 2012 avec le soutien des Ministères de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et des Droits des Femmes, Capital Filles accompagne cette année scolaire plus de 9500 jeunes filles.


1 063 jeunes filles de Terminale, et parfois de Première, bénéficient d’une marraine Capital Filles, collaboratrice volontaire des entreprises partenaires de l’association.

Des ateliers collectifs sont organisés par Capital Filles dès la Seconde, en Première et en Terminale dans les lycées des quartiers, relevant de l’éducation prioritaire, et des zones rurales, identifiés par les Rectorats.

Capital Filles s’appuie également sur un réseau de CCI, de CFA et d’IUT, afin de favoriser l’accès à un contrat d’apprentissage pour les filleules Capital Filles.


Avec Capital Filles, les jeunes filles découvrent les entreprises et les métiers d’avenir dans leur région, et les formations performantes, notamment dans les domaines techniques et industriels à féminiser.


En 2009, lorsque la Fondation ManpowerGroup a été créée, deux programmes ont structuré la démarche : favoriser la réussite scolaire et contribuer à une meilleure orientation professionnelle et donner les moyens à des jeunes, qui en sont éloignés, d’accéder au marché du travail.

En 2017, pour aller encore plus loin et être en phase avec les préoccupations des générations nouvelles, la Fondation ManpowerGroup a décidé de franchir un nouveau palier : celui de la défense de causes sociétales, en particulier celle de la place des femmes dans l’entreprise et la société. Le soutien apporté à l'association Capital Filles s'inscrit pleinement dans cette nouvelle démarche.

En parallèle, la Fondation ManpowerGroup a co-construit avec FuturSkill, marque de ManpowerGroup, experte en création et transformation des compétences, un programme original qui bénéficie aux jeunes filles accompagnées en s’appuyant sur les compétences et la volonté d’engagement des collaboratrices de ManpowerGroup : un atelier de coaching en communication orale/règles et codes pour bien démarrer un entretien. Offert aux jeunes filles de Première, ces ateliers seront animés progressivement dans une quarantaine de lycées partenaires de Capital Filles, en France.