newsroom

2

14 nouvelles entreprises rejoignent le « Collectif des entreprises en faveur d’une économie plus inclusive en France », qui rassemble désormais 33 grandes entreprises

▪ Déploiement local dans 6 premiers territoires
▪ 1 000 apprentis supplémentaires dès septembre 2019
▪ Plus de 6 millions d’heures de formation continue supplémentaires d’ici 2020
▪ Développement des achats inclusifs pour soutenir l’essor de l’économie sociale et solidaire et les TPE-PME locales

Accenture France & Benelux, Groupe ADP, AG2R LA MONDIALE, groupe Casino, Covea, Elsan, International SOS, Kering, L’Oréal, ManpowerGroup France, Microsoft France, Rexel, Sonepar et Suez rejoignent aujourd’hui le Collectif des entreprises en faveur d’une économie plus inclusive, initiative volontaire et spontanée initiée en décembre 2018 par un groupe d’entreprises cherchant à mettre leur puissance économique au service du progrès social et sociétal.

Représentant désormais près de 1,4 million de salariés répartis sur plus de 54 000 sites en France, le Collectif renforce ainsi ses engagements et actions pour garantir une croissance plus inclusive, bénéficiant aussi aux personnes en situation de précarité sur l’ensemble du territoire national.

« Nous avons la conviction partagée qu’il est urgent que l’économie de notre pays soit plus inclusive, que l’économique et le social aillent de pair, que le tissu social se reconstruise à partir du tissu économique. Bref, que l’économie et la finance qui la sous-tend soient au service de la société ». La tribune publiée dans Le Monde le 18 décembre 2018, annonçant le lancement d’un Collectif d’entreprises en faveur d’une économie plus inclusive en France, s’ouvrait en ces termes.

Le Collectif rassemble désormais 33 entreprises emblématiques dans leur secteur d’activité, maillant l’ensemble du territoire, avec un ancrage tant urbain que rural. Il concentre son action sur 3 axes d’intervention : (1) la mise en place d’actions concrètes visant à favoriser l’accès à l’emploi et la sécurisation des parcours professionnels, notamment des jeunes et des populations les plus précaires, (2) la mise en place de produits, services et dispositifs permettant d’aider au quotidien les personnes en situation de précarité et (3) le développement de politiques d’achat inclusives.

Un renforcement des engagements en matière d’accès à l’emploi et de sécurisation des parcours professionnels

L’arrivée des 14 nouvelles entreprises portera le nombre total d’apprentis accueillis à plus de 64 000, et renforcera les initiatives annoncées en décembre en favorisant l’insertion professionnelle des jeunes issus des quartiers prioritaires de la politique de la Ville (QPV).

Le déploiement des actions proposées par les entreprises membres est prévu d’ici l’été sur 6 premiers territoires : Bordeaux, Lyon, Marseille, Rouen, Seine-Saint-Denis, Strasbourg.

En septembre 2019, ce sont plus de 1 000 apprentis supplémentaires qui auront rejoint les entreprises du Collectif.
Une volonté de faire de la puissance d’achat de nos entreprises un levier d’inclusion sociale

Développer une politique volontariste d’achat local apparait comme un instrument efficace pour participer activement au développement économique de nos régions et ainsi participer à la lutte contre la précarité. L’objectif des entreprises du Collectif : renforcer leur collaboration avec des entreprises et structures de l’économie sociale et solidaire, qui accueillent les populations les plus fragiles, en situation de handicap et les personnes éloignées du monde du travail.

Le Collectif formulera, dans les prochaines semaines, des engagements concrets dans ce nouveau champ d’action.
Par ailleurs, il poursuit le développement d’offres solidaires de biens et services à destination des personnes en situation de précarité pour leur permettre d’économiser, à terme, plusieurs milliers d’euros par an.

A propos du Collectif des entreprises pour une économie plus inclusive en France


Créé le 18 décembre 2018, le collectif pour une économie plus inclusive en France est une initiative volontaire et spontanée qui regroupe 33 entreprises désireuses de mettre leur puissance économique au service du progrès social et sociétal : Accenture France & Benelux, Accor, Groupe Adecco, Groupe ADP, AG2R LA MONDIALE, Axa, BNP Paribas, Groupe BPCE, Carrefour, groupe Casino, Covea, Crédit Mutuel Alliance Fédérale, Crédit Agricole, Groupe CRIT, Danone, EDF, Elsan, Engie, International SOS, Kering, Korian, L’Oréal, ManpowerGroup France, Microsoft France, Orange, Groupe Renault, Rexel, Schneider Electric, Sodexo, Sonepar, Suez, Système U et Veolia.
Ce collectif travaille sur trois axes prioritaires : (1) la mise en place d’actions concrètes visant à favoriser l’accès à l’emploi et la sécurisation des parcours professionnels, notamment des jeunes et des populations les plus précaires, (2) la mise en place de produits, services et dispositifs permettant d’aider au quotidien les personnes en situation de précarité et (3) le développement de politiques d’achat inclusives.